Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site, ainsi que pour mesurer son audience afin de l'améliorer. En cliquant sur "Accepter" vous acceptez que ces cookies soient stockés sur votre appareil. Pour plus d'informations, consultez nos Politique de confidentialité et Politique de cookies.

Produit et fonctionnalités

Une librairie d’hypothèses pour les business plans

MYRE
Jun 19, 2023
Article cover image

MYRE offre la possibilité de créer une librairie d'hypothèses, applicables à n’importe quel business plan. Un véritable gain de temps et d'efficacité pour les asset et les fund managers dans la réalisation de business plans.

La conception et la mise à jour des business plans contribuent à la définition de la stratégie des actifs et des portefeuilles. Un business plan se construit après analyse d’un ou plusieurs scénarios, chacun composé de multiples hypothèses dont la modélisation en détail peut s’avérer chronophage et source d’erreurs.

L’une des méthodes utilisées pour des modèles incluant un volume important de données, est d’appliquer des pourcentages sur certains flux constitutifs du cash flow. Les pourcentages sont définis en fonction de tendances structurelles de la gestion courante de l’actif et du portefeuille, de tendances conjoncturelles et de l’expérience de l’asset manager. Afin de faciliter la constitution d’hypothèses tout en conservant une qualité d’analyse fine, MYRE a mis en place un système d’automatisation d’hypothèses grâce à une librairie permettant de simplifier la conception de programmes prévisionnels approfondis.

Qu’est-ce qu’une librairie d’hypothèse ?

Une hypothèse peut être appliquée sur un ou plusieurs actifs de manière systématique en créant une règle normée. Il convient donc de façon simple de préconfigurer des séries d’hypothèses  que l’on peut appliquer sur un actif ou simultanément sur plusieurs. Cela permet notamment d’analyser la viabilité financière d'un projet immobilier sans avoir à modéliser de manière unitaire le comportement de chaque lot ou locataire.

Les hypothèses à disposition dans la librairie permettent d’appliquer des tendances récurrentes au travers de critères spécifiques : un même niveau de loyer pratiqué, une même typologie d’actif concernée, une même plage temporelle représentative d’une conjoncture de marché, etc.

Prenons l’exemple des actifs de type résidentiel. Dans ce cas précis, l’asset manager gère un grand nombre de lots aux comportements similaires. Selon la tendance moyenne observée concernant la durée des baux et du taux de vacance, il pourra définir une hypothèse qui sera sauvegardée dans la librairie et réutilisable pour d’autres scénarios similaires. Cette dernière représentera ainsi une règle récurrente de gestion sur le renouvellement prévisionnel des baux.

Pourquoi constituer une libraire ?

Les hypothèses réutilisables contribuent à la projection des flux utilisés pour estimer les revenus, les dépenses, les taux d'occupation, les coûts de construction, les tendances du marché et d'autres facteurs clés qui influent sur la rentabilité d'un projet immobilier.

Ainsi, grâce à la librairie d’hypothèses telle que nous l’avons pensée chez MYRE, il est possible d’appliquer un calcul homogène des flux et une granularité beaucoup plus fine sur les données du scénario. Le gain de temps de ces hypothèses “sur étagère” est très important. Il permet en outre d’apporter automatiquement une homogénéité sur les business plans.

Comment automatiser les hypothèses ?

Le nombre d’hypothèses à modéliser est parfois très conséquent et complexe à mettre en place. L’automation d’hypothèses se révèle donc être un réel gain de temps et d’efficacité pour la gestion de cas présentant une volumétrie importante d’hypothèses à modéliser sur un grand nombre d’actifs, une forte complexité ou l’application de stress tests.

L’outil de business plan MYRE permet de créer des modèles d’automation pour la modélisation des hypothèses. 

L’automation d’une hypothèse agit, de manière systématique et indifférenciée par le biais d'une règle de gestion fonctionnelle, sur les objets définis (le type d’opération), répondant à des critères spécifiques (le déclencheur et le périmètre de l’action), pour la mise en place d’une action (les modalités détaillées de l’hypothèse engendrée).

L'utilisateur définit directement depuis MYRE les critères d'automation. Il peut ainsi choisir : 

  • le type de l’opération à automatiser : comme par exemple le renouvellement des baux ou des travaux,
  • le déclencheur de l’action,
  • le périmètre agissant comme un filtre,
  • une action automatisée basée sur les informations précédentes.

Ces automations d’hypothèses sont historisées dans une librairie afin de réutiliser ces modèles pour d’autres business plans. Cette fonctionnalité a deux avantages majeurs : 

  • le gain de temps en utilisant les automations existantes,
  • la traçabilité en s’assurant de pouvoir utiliser la même règle dans tous les business plans.

Prenez le contrôle sur votre patrimoine immobilier

Gérer · Collecter · Piloter
Découvrir la solution
Article image

Actualités

Intelligence artificielle et expertise immobilière : entre fantasmes et opportunités

Lors de la 9ème édition des Rencontres Nationales de l'Expertise Immobilière, une table ronde a exploré l'impact de l'IA sur le secteur immobilier, mettant en lumière les opportunités et les défis qu'elle présente.
Article image

Produit et fonctionnalités

Sécurité, fiabilité et performance au service de la gestion immobilière

Dans un contexte où les attaques informatiques sont en augmentation, il est impératif pour les gestionnaires immobiliers de choisir des outils offrant des garanties solides en matière de sécurité.
Article image

Produit et fonctionnalités

La nouvelle interface de MYRE : plus simple, plus fluide, plus efficace

L'interface de MYRE était inchangée depuis sa sortie en 2019. Nous l’avons repensée afin de rendre l’expérience plus fluide pour l’ensemble des utilisateurs, quel que soit leur usage de la plateforme : le property, l’asset et le fund management.
Voir plus d'actualités